Actu Metysse

14 jeunes Réunionnais sur la voie de l’insertion durable

Ce vendredi 17 juillet est un jour essentiel pour 14 Réunionnais ! Ils ont reçu des mains de Annie HOARAU, Conseillère départementale, de Olivier LANGLET, Président de VINDEMIA et de Ibrahim DINDAR, Président du CNARM, leurs billets d’avion accompagnés d’une promesse d’embauche dans les secteurs boucherie, boulangerie, poissonnerie, pâtisserie et restauration, des magasins Casino de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

« J’ai été à la rencontre des jeunes qui sont partis par le biais du CNARM en métropole. Beaucoup d’entre eux ont trouvé leur voie ; aussi, trouvez la vôtre, vous être très bien encadrés, vous partez pour mieux revenir. Je tiens à vous féliciter, vous avez pris votre destin en main et c’est une chance pour vous » a indiqué Annie HOARAU.

Mené par le CNARM avec VINDEMIA (représentant du groupe Casino à La Réunion), ce partenariat est un réel succès. Initié depuis cinq ans, il a permis, dans un contexte persistant de chômage des jeunes, de permettre le recrutement de 56 Réunionnais par la voie de l’alternance.

Ibrahim DINDAR a rappelé que c’était une chance pour ces jeunes et moins jeunes à La Réunion que le Conseil départemental mette en place une palette d’outils leur permettant  de tenter leur chance à l’extérieur, et a précisé que cette manifestation était un des temps forts mais aussi, un des temps habituels de la mission du CNARM :

« Notre association fête cette année ces 50 ans d’existence. Elle existe grâce au Conseil Départemental qui finance à hauteur de 70 % son activité et ses missions, les 30 % restants provenant de fonds européens. La mission confiée par la Collectivité est de favoriser le départ de Réunionnais volontaires vers l’extérieur de l’île pour occuper un emploi car, il est vrai, qu’il est parfois très difficile d’en obtenir un localement. Nous sommes aujourd’hui réunis pour marquer le départ de 14 Réunionnais vers la métropole avec à la clé des contrats d’apprentissage pour préparer des métiers dits de bouche, effectivement très demandés. C’est donc la garantie d’un emploi qui leur est offerte. Je tiens à remercier les parents qui sont là car ils jouent un rôle important dans la démarche de leurs enfants ; vous avez raison de les soutenir et de les encourager à partir » a t-il ajouté.

Dans le cadre de ce programme, l’intégration et l’adaptation des jeunes doivent être une réussite. Pour ce faire, le CNARM offre des conditions d’accueil optimales ; les lauréats bénéficient du billet d’avion, d’une indemnité forfaitaire de 600 €, de la prise en charge du premier mois d’hébergement, d’une allocation d’arrivée de 300 €, d’une allocation d’installation de 400 €, d’une allocation pour atteindre une rémunération mensuelle équivalente à 95 % du SMIC net et d’un billet d’avion « prime vacances ».

Le Président de Vindémia s’est félicité de ce partenariat qui permet de répondre aux secteurs des métiers de bouche en pénurie de personnel qualifié. Il a rappelé que l’objectif est de permettre aux jeunes d’avoir un métier, un métier qui ne disparaît pas, avec à la clé un CDI dans un de ses magasins.

Similar Posts